Initiative citoyenne européenne : 9 millions de citoyens ont participé au processus législatif de l’UE

La Commission européenne a adopté le 28 mars 2018 son deuxième rapport sur l’application du règlement relatif à l’initiative citoyenne européenne.

On estime qu’à l’heure actuelle 9 millions d’Européens des 28 États membres ont soutenu une initiative citoyenne européenne depuis l’entrée en vigueur de ce nouvel instrument en 2012. Quatre initiatives couronnées de succès ont recueilli à ce jour plus d’un million de signatures chacune; la Commission s’est engagée à donner suite à trois d’entre elles.

Le premier vice-président Frans Timmermans a fait la déclaration suivante: «Le fait que 9 millions de personnes aient soutenu une initiative citoyenne européenne ces six dernières années montre que cet instrument stimule la participation et le débat par-delà les frontières nationales et a une influence concrète sur les politiques de l’UE. Mais il faut aller plus loin: grâce à la réforme que nous avons proposée récemment, les citoyens pourront plus facilement lancer et soutenir de nouvelles initiatives et les jeunes pourront faire entendre leur voix à partir de 16 ans.»

Des améliorations de nature non législative ont été apportées à cet outil au cours des trois dernières années. La Commission Juncker a également adopté une approche plus politique puisque toutes les demandes d’enregistrement (avant la collecte des signatures) sont désormais examinées par le collège des commissaires et, dans certains cas, l’enregistrement partiel des initiatives est autorisé. Ces changements ont entraîné une hausse sensible du nombre d’initiatives enregistrées: environ 90 % des initiatives proposées depuis avril 2015 ont été enregistrées contre 60 % au cours des trois années précédentes.

Parmi les 4 initiatives citoyennes qui ont été soutenues par plus d’un million de citoyens, la Commission a pris des mesures législatives pour faire suite à l’initiative «Stop vivisection»; en février dernier, elle a proposé une révision de la directive sur l’eau potable en réponse à l’initiative «Right2Water» et, à la suite de l’initiative intitulée «Interdire le glyphosate et protéger la population et l’environnement contre les pesticides toxiques», elle a annoncé une proposition législative visant à améliorer la transparence des études scientifiques et de la prise de décision.

Après la publication, en mars 2015, du premier rapport de la Commission sur l’application du règlement relatif à l’initiative citoyenne européenne, un processus de réexamen a été lancé, comportant notamment une consultation publique ouverte, en vue d’améliorer l’efficacité de cet instrument. La Commission a ensuite présenté une nouvelle proposition de règlement, le 13 septembre 2017, qui doit maintenant être adoptée par le Parlement européen et le Conseil. Le nouveau règlement contribuera à rendre l’initiative citoyenne européenne plus accessible, moins lourde et plus facile à utiliser pour les organisateurs et les personnes qui apportent leur soutien. La Commission souhaite qu’il soit adopté d’ici à la fin de 2018 afin qu’il puisse entrer en vigueur en janvier 2020.

Les propositions seront examinées avec les parties prenantes lors de la «Journée de l’ICE».

Source : Cliquez-ici 

 

Personnes de contact pour la presse :

Share This:

Leave a Comment

Merci de recopier le code ci-dessus