De nouvelles pistes pour l’approfondissement de l’Union économique et monétaire

La Commission européenne évoque des nouvelles pistes pour un approfondissement de l’Union économique et monétaire européenne de l’Europe.

Le document de réflexion est le troisième d’une série de cinq, annoncée dans le Livre Blanc. Il invite à exprimer sa vision de l’avenir de l’Union économique et monétaire dans un vaste débat sur l’avenir de l’UE.

Après la publication du Livre Blanc, ce nouveau document s’appuie sur le rapport des cinq présidents de l’UE (juin 2015). L’objectif est de relancer le débat sur l’Union économique et monétaire et de faire émerger une vision commune de sa conception future. Le document décrit des mesures concrètes qui pourraient être appliqués avant les élections européennes en 2019.

L’euro est une réussite à plusieurs égards

Cela fait seulement 25 ans que le Traité de Maastricht a ouvert la voie pour la zone euro et seulement 15 ans que nous payons avec des pièces en euro, néanmoins pas moins de 340 millions d’Européens se servent de notre monnaie commune aujourd’hui.

Pourtant, la zone euro devait déjà faire face à une crise économique et financière en 2007/2008, malgré le fait que l’euro ait retrouvé aujourd’hui son plus haut niveau de popularité depuis 2004 (à 72 % des citoyens de la zone euro). Même de nos jours la crise ne sera pas terminée tant que le chômage restera à un niveau aussi élevé. Pour rendre l’euro encore plus profitable à tous les citoyens, des réformes sont indispensables.

Création d’un large consensus sur la manière de relever les défis à venir et à donner un nouvel élan au débat

Pour la réussite, il est indispensable de trouver un large consensus politique sur la voie qui est à suivre. L’achèvement de l’Union économique est nécessaire pour l’emploi, la croissance, l’équité sociale, la convergence économique et la stabilité financière. Tout cela est accompagné par la responsabilité, la solidarité et la réduction des risques. L’Union économique et monétaire reste ouverte à tous les États membres et le processus décisionnel devrait être plus transparent et responsable démocratiquement.

Pour avancer, il faut prendre des mesures dans trois domaines clés

  1. Achever une véritable union financière
  2. Parvenir à une Union économique et budgétaire plus intégrée
  3. Consolider la responsabilité démocratie et renforcer les institutions de la zone euro

Le document invite chacun à exprimer sa vision de l’avenir de l’Union économique et monétaire, vous pouvez notamment commenter sous Europe- Give your comments. Le prochain document de réflexion sur l’avenir des finances de l’UE sortira fin juin 2016.

Pour plus d’information : cliquez ici

Budget de l’UE pour 2018 : la Commission propose un budget axé sur la migration et la sécurité

L’UE a proposé son projet de budget pour 2018 qui s’établit à 161 milliards d’euros. Le budget devrait favoriser la création d’un nombre plus important d’emplois, surtout pour les jeunes et de stimuler la croissance et les investissements stratégiques.

Étant donné que la migration et la sécurité restent des priorités absolues, la Commission envisage de continuer à financer un large éventail d’actions qui y sont liées au sein de l’Union européenne, telles que la fourniture d’aide humanitaire, le renforcement de la gestion des frontières extérieures, le soutien des États membres les plus durement touchés, et bien d’autres encore. Le financement de 4,1 milliards d’euros prévu dans le projet de budget pour 2018 dans les domaines de la migration et de la sécurité.

Le projet va être débattu conjointement par le Parlement européen et les États membres de l’Union européenne.

Pour plus d’information : cliquez ici

Share This:

Leave a Comment

Merci de recopier le code ci-dessus