Recommandations de la Commission à la France et son nouveau gouvernement

Les quatre recommandations économiques de la Commission européenne à la France

Chaque année au printemps, la Commission européenne dévoile ses recommandations économiques par pays. Il s’agit du semestre européen. Elles visent à coordonner les politiques nationales dans un contexte d’interdépendance renforcée.

Le 22 mai, la France a été l’objet d’une analyse de la situation économique et sociale ainsi que de recommandations personnalisées quant aux mesures à prendre au cours de l’année à venir.

Cette année, la Commission a formulé quatre recommandations pour la France :

  • vérification de l’utilité de l’efficacité des dépenses publiques
  • alléger le coût du travail pour une meilleure compétitivité
  • favoriser l’insertion professionnelle sur le marché de l’emploi
  • améliorer l’efficacité en renforçant la coopération entre la recherche publique et les entreprises

 

Même si la France a augmenté ses exportations, entraînant une croissance en hausse, elle reste en dessous des performances des autres pays de la zone euro. Elle est affrontée à trois défis en particulier :

  • la réduction du chômage
  • son déficit public
  • sa faiblesse compétitivité

 

En raison de sa situation économique, la France présente, avec cinq autres États membres, un déséquilibre excessif.

Pour plus d’information sur ce sujet : cliquez ici

Pour plus d’information sur la coopération économique dans l’UE : cliquez ici

 

Gouvernement : 8 ministres au cœur des dossiers européens

Suite à l’élection d’Emmanuel Macron, le nouveau gouvernement français a été officialisé le 17 mai. Il est dirigé par le Républicain Edouard Philippe et composé de personnalités issues de la gauche, du centre et de la droite, ainsi que des représentants de la “société civile”.

Les affaires européennes seront conduites par Jean-Yves Le Drian (PS), qui est nommé ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Marielle de Sarnez (MoDem) qui a été désignée ministre des Affaires européennes.

Au sein de la nouvelle équipe gouvernementale, comportant deux eurodéputées, huit ministres sont même au cœur des dossiers européens :

  • Jean-Yves Le Diran (ministre de l’Europe et des Affaires étrangères)
  • Marielle de Sarnez ( ministre chargée des Affaires européennes)
  • Bruno Le Maire (ministre de l’Économie)
  • Sylvie Goulard (ministre des Armées)
  • Nicolas Hulot (ministre de la Transition écologique)
  • Muriel Pénicaud (ministre du Travail)
  • Jacques Mézard (ministre de l’Agriculture)
  • Frédérique Vidal (ministre de l’Enseignement supérieur).

 

Pour plus d’information sur ce sujet : cliquez ici

 

Share This:

Leave a Comment

Merci de recopier le code ci-dessus