Édito du Président (Mars 2016)

LE DÉCLIN FRANÇAIS EN EUROPE ?

OUI, notre Parlement Français s’en émeut dans un récent rapport !

Ce rapport décrit très bien ce constat alarmant :

« Le 20 juin 1848, Victor Hugo, alors député de l’Assemblée, proclamait lors d’un débat : « ce que Paris conseille, l’Europe le médit; ce que Paris commence, l’Europe le continue ».

Deux siècles plus tard, peu de nos parlementaires oseraient affirmer avec un tel aplomb la primauté de l’influence de notre pays dans la conduite des affaires européennes.

Au contraire, la question du déclin de l’influence française en Europe est désormais une question récurrente du débat public et médiatique.

Sans tomber dans le « déclinisme » particulièrement à la mode dans notre pays, des problèmes objectifs existent, auxquels il convient de remédier en apportant des solutions politiques concrètes.

L’influence française en Europe, c’est d’abord un héritage ; celui des penseurs français, précurseurs du projet européen, de Victor Hugo lançant en 1849 son appel aux « États-Unis d’Europe », du projet d’Union européenne d’Aristide Briand et surtout celui, du statut d’État fondateur de l’Europe des six, du legs de Robert Schuman et de Jean Monnet.

Mais cet héritage est insuffisant, et la place centrale de la France dans l’Union n’apparait plus aujourd’hui comme une évidence

Notre pays devrait-il rougir de « son rang et son influence », face à une Allemagne de plus en plus fréquemment présentée comme primus inter pares parmi les vingt-huit États membres ? Les « faiblesses structurelles » de la France en Europe se sont-elles résorbées, ou, au contraire, se sont-elles aggravées ? «

Ce « déclin français » en Europe n’est-il pas aussi le reflet du faible intérêt que portent nos institutions locales ? Le taux de participation si bas aux élections européennes en est aussi une manifestation.

Lors du Forum citoyen avec nos euro-députés qui se tiendra Vendredi 11 Mars à Toulouse, nous pourrons, entre autres, questionner nos représentants à Strasbourg sur la perte d’influence de notre pays en Europe.

VENEZ NOMBREUX DÉBATTRE DIRECTEMENT AVEC NOS REPRÉSENTANTS ÉLUS .

Photo Jacques VONTHRON

 

 

 

 

 

 

Jacques VONTHRON, Président de la Maison de l’Europe de Toulouse Midi-Pyrénées

Share This:

Leave a Comment

Merci de recopier le code ci-dessus