L'Europe en Direct de

Toulouse - Occitanie

Eté 2021

INFORMATION COVID-19 : Dans le cadre des restrictions prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de COVID-19, la Maison de l’Europe – Centre d’Information Europe Direct Toulouse-Occitanie reste fermée au public.

L'équipe reste active. Pour nous contacter : 05 61 53 94 86 ou par e-mail à l’adresse suivante :

contact@europe-toulouse.eu

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Pour rester en contact, suivez notre actualité sur les réseaux sociaux.

La Maison de l'Europe-ED Toulouse Occitanie prend ses quartiers d'été le 9 août. Réouverture de nos bureaux le lundi 23 août à 9h00.

Nous vous souhaitons un bel été. N'oubliez pas les gestes barrières et pour vos déplacements  dans l'UE, consultez Re-open EU. Vous obtiendrez toutes les informations actualisées sur le pays de votre destination !

Prenez soin de vous !

Christian VIDAL, Président.

Dossiers du mois

Plan de relance : visite en France d'U. von der Leyen, présidente de la Commission européenne 

 

Le 23 juin 2021, la présidente Ursula von der Leyen s'est rendue à Paris pour présenter l'évaluation par la Commission européenne du plan de relance français dans le cadre de NextGenerationEU.

Le plan de relance européen NextGenerationEU mobilisera 39,4 milliards d'euros d'investissements pour accompagner les transitions verte et numérique de la France.

Plus de 45% de cette enveloppe sera consacrée à la réalisation d'objectifs climatiques : 4,4 milliards d'euros serviront par exemple à moderniser le réseau ferroviaire français, tandis que plus de 5 milliards d'euros seront dédiés à la rénovation énergétique des bâtiments.

Concernant le volet numérique du plan de relance, l'argent européen financera notamment la numérisation de l'administration publique, ou encore l'achat d'équipements numériques pour les écoles primaires et secondaires.

La Commission salue également la décision française d'investir 2,5 milliards d'euros dans la formation, les compétences, et l'emploi.

En savoir plus

1er juillet 2021 : la Slovénie prend la présidence tournante du Conseil de l’UE

 

Le 1er juillet, la Slovénie, Etat membre de l’Union européenne depuis 2004, a pris la présidence tournante du Conseil de l’UE jusqu’au 31 décembre.

Concentré autour du slogan « Ensemble. Résiliente. Europe. »,  le programme de la présidence slovène met l’accent sur quatre grandes priorités :

• la reprise, la résilience et l’autonomie stratégique de l’UE

• une réflexion sur l’avenir de l’Europe

• le mode de vie européen, l’État de droit et les valeurs européennes

• renforcer la sécurité et la stabilité dans le voisinage européen.

En savoir plus

L’Union européenne à la rescousse du tourisme en crise

L'importance du secteur du tourisme varie quasiment du simple au triple selon les régions et les territoires, métropolitains et ultramarins. La pandémie et les mesures de confinement drastiques associées ont dès lors plongé le secteur, et les collectivités qui en bénéficient, dans une crise sans précédent qu’ont amortie les politiques de soutien puis de relance, au niveau régional et national, et rehaussé au plan européen.

Lire la suite

Les Décodeurs de l'Europe 

 Chaque mois, démêlez le vrai du faux, en découvrant une nouvelle fiche des Décodeurs de l'Europe. 

Le plan de relance européen est en retard ! Vraiment ? 

 

Un plan de relance d’une ampleur historique adopté en un temps record.

Afin d’apporter les moyens nécessaires à la reprise post-COVID, la Commission européenne a proposé dès le 27 mai 2020 un plan de relance européen de 750 milliards d’euros baptisé « Next Generation EU ».

Adopté dans ses grandes lignes en juillet 2020, puis définitivement acté lors du Conseil européen de décembre 2020, il vient compléter le budget de l’Union européenne, lui-même doté de 1 100 milliards d’euros pour la période 2021-2027. Ce sont donc plus de 1 800 milliards d’euros qui seront déployés au niveau européen sur les sept prochaines années.

Le principal outil financier du plan de relance, la « Facilité pour la Reprise et la Résilience”, a été finalisé le 11 février dernier. Doté de 672,5 milliards d’euros, son objectif est de favoriser la reprise économique en finançant les transitions écologique et numérique, tout en renforçant la cohésion sociale et territoriale. Il aura donc fallu à peine 7 mois à l’Union européenne (entre juillet 2020 et février 2021) pour concrétiser le programme de relance économique le plus important de son histoire en termes de montant, et le plus ambitieux, actant de facto le principe d’un emprunt commun européen !

À ce jour, 23 plans nationaux ont été soumis à la Commission européenne, et plusieurs plans devraient être adoptés au cours de l’été par le Conseil.

En savoir plus

Ils/Elles font l'Europe 

Janez DRNOVSEK : l'homme qui ouvrit la Slovénie au monde et à l'Europe

 

“Une Europe sans élargissement futur entraîne de nouvelles divisions, ce qui provoquera dans 20 ans, la scission de l’Europe en une Europe de pauvres et l’autre de riches. Une Europe de tensions sociales avec la possibilité de conflits nationaux”.

Janez Drnovsek est né le 17 mai 1950 à Celje (Slovénie).

Diplômé de la faculté d’économie de l’Université de Lubljana, il obtient en 1986 un doctorat de sciences économiques. Après un début de carrière dans le secteur bancaire, il est élu à la présidence collective de la République socialiste fédérative de Yougoslavie en 1989.

Principal médiateur dans les pourparlers entre représentants officiels slovènes, dirigeants de Belgrade et état-major de l’armée yougoslave sur l’indépendance de la Slovénie, c’est lui qui finalement obtiendra en juillet 1991 le retrait définitif de l’armée yougoslave du pays.

Premier ministre de la République de Slovénie indépendante de 1992 à 2002, il est ensuite élu président de la République de la Slovénie en 2002. Son mandat est écourté pour des raisons de santé : il quitte la présidence le 22 décembre 2007 et meurt le 23 février 2008.

Lire la suite 

Le Pacte Vert 

Accord politique sur la nouvelle PAC: une politique plus équitable, plus verte et plus souple

 

L'accord politique provisoire conclu vendredi 25 juin par le Parlement européen et le Conseil de l'UE sur la nouvelle politique agricole commune ouvre la voie à une PAC plus équitable, plus verte, plus respectueuse des animaux et plus souple. Des ambitions plus élevées en matière d'environnement et de climat, alignées sur les objectifs du pacte vert, doivent être mises en œuvre à partir de janvier 2023. La nouvelle PAC garantira en outre une répartition plus équitable des aides, notamment pour les petites et moyennes exploitations familiales et les jeunes agriculteurs.

Sur la base de règles simplifiées, établies au niveau de l'Union européenne, les États membres seront chargés d'élaborer un plan stratégique pour la mise en œuvre de la PAC sur leur territoire au cours des cinq prochaines années. Ils pourront ainsi tenir compte des conditions locales et mettre l'accent sur les résultats.

L'objectif de la nouvelle PAC :

- Une PAC plus équitable

- Une PAC plus verte

- Une PAC plus souple

En savoir plus

Sun Trip : une épopée de 10 000 kilomètres à vélo à travers l’Europe

 

Le Sun Trip Europe est une randonnée à vélo électrique solaire qui est parti le 16 juin de Belgique. Près de 50 participants parcourent plus de 10 000 km à travers l’Europe. La Représentation en France de la Commission européenne soutient cette initiative qui promeut une mobilité douce, l’énergie solaire et le sentiment européen.

Suivez la route des participants du Sun Trip Europe à travers plusieurs épisodes vidéos diffusés tout au long de l’été sur la chaine Youtube de la Commission européenne.

L’épisode 2 de cette randonnée nous transporte sur la route de Riga et met en avant la facilité de mouvement dans l’espace Schengen, l’euro et plein de belles images.

En savoir plus

L'Europe à l'ère du numérique

 Intelligence artificielle : des garanties nécessaires pour éviter la surveillance de masse

 

Dans un projet de rapport, les eurodéputés ont souligné la nécessité de garanties démocratiques et de responsabilité pour l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) dans l'application de la loi. Ainsi, les députés exigent un contrôle humain des systèmes d'intelligence artificielle, ce qui implique des algorithmes ouverts, ils soulignent aussi que la police comportementale, les bases de données privées de reconnaissance faciale et la notation des citoyens devraient être interdites tout comme les systèmes automatisés basés sur la reconnaissance ne devraient pas être utilisés pour le contrôle aux frontières.

Les députés européens s'inquiètent de la surveillance de masse qui pourrait être menée par l'utilisation des systèmes d'IA. Pour le moment, les systèmes d'identification basés sur l'intelligence artificielle sont imprécis et il est possible que les groupes ethniques minoritaires, les personnes LGBTI, les personnes âgées et les femmes soient mal identifiés. En outre, les prédictions alimentées par l’IA peuvent amplifier les discriminations existantes, ce qui est préoccupant dans le contexte de l’application de la loi et du système judiciaire.

La Commission européenne souhaite interdire l'utilisation de données privées de reconnaissance facile par les forces de l'ordre, ils exigent que l'utilisation de données biométriques comme la démarche, les empreintes digitales, l’ADN ou la voix pour reconnaitre les personnes soit définitivement interdite dans les espaces publics. 

En savoir plus

L'Europe de la santé

Prévention et contrôle des maladies : renforcer le pouvoir de l'UE

Les députés européens souhaitent allonger le mandat du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) afin de mieux anticiper, préparer et gérer les futures crises sanitaires.

Ce sont les nouvelles mesures votées le 29 juin dernier par la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire. Le but étant de renforcer le pouvoir de l'UE avec, comme mesures, l'inclusion des principales maladies non-transmissibles telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer, le diabète et les maladies mentales.

Le centre serait chargé d'évaluer l'impact de ces maladies sur le système de santé et les conséquences des comorbidités, surveiller la couverture vaccinale. Pour une meilleure efficacité, ces mesures seront coordonnées avec le mécanisme de protection civile de l'Union. Des plans nationaux de préparation et de réponse seront également développés pour contribuer à une meilleure coopération.

Lire la suite

Reprise des déplacements dans l'UE avec le certificat numérique COVID

 

 

Alors que la vaccination progresse en Europe, l’UE a mis en place un document baptisé “certificat numérique européen Covid”, destiné à faciliter les déplacements au sein du continent.

La Commission européenne a proposé le 17 mars dernier la mise en place d’un certificat numérique Covid dans le but de faciliter le retour à la libre circulation sur le continent. Déjà effectif dans certains pays depuis plusieurs semaines, il est entré en vigueur dans toute l’Europe le 1er juillet.

Ce document gratuit et accessible à tous compile trois types de données immunitaires : les preuves de vaccination, les tests PCR ou antigéniques négatifs et les certificats de rémission du Covid-19.

Ce certificat a été conçu de manière à respecter les règles européennes en matière de protection des données et de non-discrimination.

En savoir plus avec le dossier spécial de toute l'europe pour voyager dans l'Union européenne.

La parole est à vous 

Eurobaromètre : les Européens considèrent le changement climatique comme le plus grave problème mondial actuel

 

Un nouveau sondage Eurobaromètre publié le 6 juillet dernier montre que les citoyens européens considèrent que le changement climatique est actuellement le plus grave problème mondial. Plus de neuf personnes interrogées sur dix considèrent que le changement climatique est un problème grave (93 %) tandis que près de huit sur dix (78 %) considèrent qu'il s'agit d'un problème très grave. À la question de savoir quel est actuellement le plus grave problème mondial, plus d'un quart des personnes interrogées (29 %) répondent soit le changement climatique (18 %), soit la détérioration de l'environnement (7 %), soit les problèmes de santé causés par la pollution (4 %).

En ce qui concerne les réponses politiques, neuf Européens sur dix (90 %) conviennent qu'il faudrait réduire les émissions de gaz à effet de serre au strict minimum, tout en compensant les émissions résiduelles avec des puits de carbone afin d'atteindre l'objectif de neutralité climatique de l'Union à l'horizon 2050. Près de neuf Européens sur dix (87 %) estiment qu'il est important que l'Union fixe des objectifs ambitieux afin d'accroître l'utilisation des énergies renouvelables, et un pourcentage identique pense qu'il est important que l'Union apporte son soutien pour améliorer l'efficacité énergétique.

Lire la suite

Conférence sur l'avenir de l'Europe

 

Après un démarrage encourageant avec plus de 18 000 participants et plus de 5 000 idées partagées sur la plateforme, la Conférence sur l'avenir de l'Europe permet à tous les citoyens de faire entendre leur voix autour de 9 thèmes. Chaque idée peut façonner le futur de l'Europe.

N'hésitez pas à vous inscrire sur la plateforme en ligne de la Conférence sur l'avenir de l'Europe pour soumettre vos idées et participer à des événements. 

En savoir plus 

Agenda

La Foire Internationale de Toulouse pour la 1ère fois au MEETT du 4 au 13 Septembre 

 

La Maison de l'Europe - ED Toulouse Occitanie participera à la nouvelle édition qui aura lieu au nouveau Parc des Expositions et Centre de Conventions de Toulouse Métropole (MEETT) du 4 au 13 Septembre 2021

Venez à notre rencontre pour vous informer sur l'UE et les principaux enjeux européens de ces prochains mois. A l'occasion de la Foire Internationale, vous aurez la possibilité de faire entendre votre voix en participant à une consultation citoyenne dans le cadre de la Conférence sur l'avenir de l'Europe. De plus, des animations seront organisées à l'occasion du renouvellement du label Europe Direct en préambule de l'inauguration prévue à la DRAC Occitanie le 18 septembre. 

Lire la suite

Retour sur 

 

Réunion d'information sur la Conférence sur l'avenir de l'Europe

  

 

La Maison de l’Europe – Europe Direct Toulouse Occitanie et l’association Poursuivre ont organisé, mercredi 30 juin, une réunion d’information en visioconférence sur la Conférence sur l’avenir de l’Europe, ouverte à tous.

La réunion a permis aux personnes présentes de découvrir les mécanismes de la plateforme et les possibilités de s'exprimer. A l'issue de la réunion, des associations et organismes participants envisagent un partenariat avec la Maison de l'Europe - ED Toulouse Occitanie pour organiser des consultations de leurs publics à l'automne. 

Consultation/Stages

Reprise de la mobilité des jeunes avec la Mairie de Toulouse et l'association Parcours le Monde

 

Avec l’assouplissement des règles sanitaires, les activités de mobilité des jeunes reprennent petit à petit.

Ainsi 4 jeunes de Toulouse sont partis pour un stage de remobilisation en entreprise au mois de juin pour une durée 6 semaines à Barcelone, dans le cadre du réseau Xarxa FP. La Mairie de Toulouse a accueilli en retour 2 jeunes barcelonais au Centre de Vaccination Pierre Baudis pour un stage de deux mois. Ce projet est un partenariat entre la Mairie de Toulouse et l’association Parcours le Monde.

Enfin, cet été, le projet d’échange international de jobs d’été redémarre avec 5 jeunes de Saragosse accueillis à Toulouse pour un job d’été d'une durée d'un mois. Six jeunes de Toulouse seront accueillis à Saragosse pour un job d’été pour la même durée. La Ville de Düsseldorf a décidé de faire une pause cette année en raison du Covid mais sera bien présente en 2022.

 Rapport annuel 2020 de la Cour de justice de l'UE

Le Panorama 2020 de la Cour de justice de l'Union européenne est en ligne

Il retrace l'activité de la Cour de justice et du Tribunal durant l’année écoulée, sous ses aspects judiciaire, institutionnel et administratif. Sa diffusion permet de revenir sur les mesures que l’institution a adoptées en 2020 pour lutter contre les effets de la crise liée à la pandémie de Covid-19 et assurer la continuité du service public de la justice européenne.

Grâce à cette publication, tout citoyen peut prendre connaissance du travail de cette institution qui, depuis sa création, protège nos droits, d’une part, en veillant au respect, par les États, des obligations auxquelles ils sont tenus en tant que membres de l’Union et, d’autre part, en clarifiant, à la demande des juges nationaux, la portée du droit de l’Union dans son application au quotidien.

Le Rapport annuel 2020, Panorama de l’année contient un dossier complet (Focus) sur les mesures innovantes mises en œuvre dans le contexte pandémique, qui ont permis de ne jamais interrompre la bonne administration de la justice européenne.

 Lire la suite

Cours de Langues

Stages semi-intensifs de rentrée en anglais et espagnol : les inscriptions sont ouvertes !

 

La Maison de l'Europe Toulouse Occitanie continue de s'adapter aux contraintes sanitaires et à vos besoins en formations linguistiques.

C'est la raison pour laquelle nous vous proposons des stages d'été, un stage semi-intensif en anglais et/ou en espagnol de niveau intermédiaire (A2 et/ou B1) aux dates suivantes:

• De lundi 23 au jeudi 26 août de 18h à 19h30

• De lundi 30 août au jeudi 2 septembre de 18h à 19h30. 

Ces cours seront dispensés à distance par des formateurs natifs et expérimentés. La méthodologie s'inscrit dans le Cadre européen de référence pour les langues (CECRL).

Les formules de cours particuliers ou en entreprises restent disponibles sur demande. 

Inscriptions : ipe.toulouse@wanadoo.fr / 05 61 53 94 86

Plus d'informations

Chroniques Radio

Retrouvez les chroniques européennes du CIED sur Radio Occitania (98.3), le jeudi à 10h. Rediffusion les vendredi soir et lundi matin. 

On se retrouve à la rentrée ! 

Retrouvez  ces chroniques en podcast sur notre site, en cliquant ici